Système de ventilation de confort et coronavirus

Le coronavirus SARS-CoV-2 peut-il être transmis par le biais d’un système de ventilation de confort? La réponse est «non»!

Découvrez comment utiliser correctement votre système de ventilation pendant la pandémie de COVID-19. Lisez à cet effet les dernières recommandations des experts du secteur et du domaine de la santé.

Pandémie de coronavirus

Les systèmes de ventilation de confort sont sûrs

  • Un système de ventilation de confort garantit de manière sûre et fiable l’apport d’air extérieur requis dans le contexte du coronavirus
  • Le système de ventilation de confort n’est pas un système à air recyclé et n’entraîne aucun tourbillonnement de particules virales aux niveaux de fonctionnement normaux
  • Des échangeurs de chaleur à contre-courant et flux croisés hautement efficaces sont montés dans les appareils de ventilation Zehnder. Ils séparent complètement l’air neuf et l’air vicié et empêchent ainsi la transmission des virus
  • Les conditions climatiques ambiantes (température/humidité) ne doivent pas être adaptées en raison du coronavirus
  • Grâce à l’échangeur enthalpique Zehnder pour la récupération de l’humidité, l’air ambiant est moins sec en hiver, ce qui fait reculer le risque d’infection
  • Les filtres de qualité classique peuvent continuer à être utilisés
  • Les filtres doivent être remplacés à la même fréquence que d’habitude

Toutes les ventilations ne se valent pas

Avec un système de ventilation de confort tel que ceux proposés par Zehnder, une transmission du coronavirus peut être presque entièrement exclue. On ignore toutefois si, dans le cas des ventilations à air recyclé, des climatiseurs et des ventilateurs, des infections peuvent être transmises par le tourbillonnement des particules virales. La recommandation des experts techniques est donc d’éteindre les appareils à recyclage d’air.

 

 

 

«Travailler ou vivre dans un bâtiment avec ventilation mécanique (aération douce) ne présente pas de risque accru de contracter le virus. Votre bâtiment est équipé d’un système de ventilation qui assure une bonne aération des pièces.»

Office fédéral de la santé publique: Nouveau coronavirus: questions fréquentes

Bon à savoir

Aucune étude scientifique n’a montré une quelconque propagation des virus par le biais d’un système de ventilation de confort. En fait, c’est tout l’inverse. L’OFSP recommande explicitement un apport permanent et suffisant d’air frais, que ce soit par une ventilation mécanique ou par les fenêtres. Un système de ventilation de confort est le seul système de ventilation qui permet un échange d’air régulier dans les habitations, même pendant la crise du coronavirus. Il amène l’air extérieur frais dans la pièce et évacue l’air intérieur éventuellement contaminé.

Oui. Ne coupez surtout pas le système de ventilation pendant la crise du coronavirus.

Il est recommandé de faire fonctionner le système comme d’habitude au niveau nominal. L’installation aspire alors une grande quantité d’air extérieur, ce qui permet de réduire la concentration de virus éventuels.
Ne la réglez pas sur le débit volumétrique maximum. Vous éviterez ainsi que les particules se mettent à tourbillonner. Pour un apport d’air frais supplémentaire dans les pièces (p. ex. s’il y a beaucoup d’occupants), les fenêtres peuvent être ouvertes.
Les systèmes de ventilation régulés en fonction des besoins doivent être commutés sur le fonctionnement en continu (concentration en CO2 < 400 ppm ou désactivation du capteur de CO2)

Non. Les appareils de ventilation tout confort de Zehnder sont exclusivement équipés d’un échangeur de chaleur à contre-courant et flux croisés. Ils sont pourvus d’une membrane en polymère brevetée, ce qui permet de séparer entièrement les flux d’air. En d’autres termes, l’air neuf et l’air vicié passent par des circuits d’air séparés.

Non. Un échangeur enthalpique est un échangeur de chaleur à contre-courant et flux croisés qui transfère l’humidité en plus de l’énergie thermique. Les échangeurs enthalpiques sont souvent utilisés dans les installations de ventilation de confort de Zehnder et améliorent considérablement le climat ambiant. Dans ce cas aussi, avec l’échangeur de chaleur à contre-courant et flux croisés de Zehnder, les circuits d’air sont complètement séparés par la membrane en polymère brevetée.

L’humidité de l’air ambiant peut affecter le cycle de vie des particules virales et le risque d’infection. Dans le cas des virus grippaux, le risque d’infection est minimal quand l’humidité de l’air ambiant est comprise entre 40 et 60 %. On ignore encore si ce facteur joue également un rôle dans le cas du coronavirus.
Avec l’échangeur enthalpique de Zehnder, vous misez sur la sécurité, car l’air ambiant est moins sec en hiver (muqueuses nasales!) – Le risque de contracter une infection est moindre.

Le coronavirus est trop petit pour pouvoir être filtré de manière efficiente par les technologies de filtration actuelles. Un coronavirus a une taille comprise entre 80 et 160 nm (10-9 m ou PM0,1) et ne peut pas être complètement filtré, même avec les meilleures classes de filtres standard.

Non. Les filtres des appareils de ventilation n’ont pas pour fonction principale de bloquer les virus. De bons filtres vous protègent toutefois contre les particules et permettent ainsi un apport optimal d’air frais.
Vous pouvez continuer à utiliser la même qualité de filtre et les remplacer selon des intervalles d’entretien normaux. Nous vous recommandons d’utiliser des filtres d’origine Zehnder. Ces filtres de qualité garantissent une longue durée de vie de votre installation, de faibles besoins en entretien et un fonctionnement efficace.

Attention: il est possible que les filtres de ventilation usagés à remplacer puissent contenir des virus viables, en particulier les filtres pour air vicié des appareils et les filtres des sorties d’air. Cette situation peut se produire dans un bâtiment où des infections ont été signalées il y a peu. Ces filtres devraient être remplacés, avec le système à l’arrêt, en utilisant des gants et une protection des voies respiratoires. Ils devraient être éliminés dans un sachet scellé.

Non. Le système de ventilation de confort ne constitue pas une source de contamination. Il n’est pas nécessaire de procéder à un nettoyage exceptionnel du système de ventilation à cause du coronavirus.
Jusqu’à présent, aucune étude scientifique n’a démontré que le virus pouvait se déposer dans le réseau de conduits d’une installation de ventilation de confort.